Antinoüs, le favori d'Hadrien

Devenir immortel dans le Nil : Antinoüs, le favori d'Hadrien

Conférence d'Aurore Noirault, Présidente de la Société d'égyptologie de Pau et étudiante en master 2 "Poétique et histoire littéraire"

Jeudi 3 Avril 2014, à l'amphithéâtre de la Présidence de l'UPPA

18h30

 

L'empereur Hadrien règne de 117 à 138 de notre ère : c'est un imperator soucieux du devenir de son empire ; il passe plus de temps à le visiter qu'il ne séjourne à Rome. Lors de son voyage en Orient en 124, il fait la rencontre d'un jeune adolescent. Frappé par la beauté de ce dernier, il en fait son favori. Antinoüs suit donc l'empereur à travers ses différents voyages. C'est en 130 qu'ils entrent sur le territoire égyptien. Arrivés par Péluse, ils descendent sur le Nil jusqu'à Thèbes. Mais au cours de cette navigation, après s'être adonnés à leur passion commune, la chasse, Antinoüs meurt noyé dans le Nil. Accident ? Meurtre ? Sacrifice ? Les historiens antiques avancent les trois hypothèses. Hadrien est inconsolable ; il décide alors de bâtir une ville en l'honneur de celui qu'il a tant aimé, en moyenne Égypte, près de Tell el Amarna et d'Hermopolis, et il fait de son favori une nouvelle divinité. Ce traitement est unique en son genre. Des statues du jeune homme sont sculptées, des monnaies sont frappées à son effigie, un obélisque est même érigé à sa mémoire. Toutes ces manifestations révèlent l'immortalité de celui qui a péri dans le fleuve sacré de l’Égypte et qui est alors devenu un nouvel Osiris.

Affiche avril 2014

Résumé de la conférence

A télécharger en PDF le résumé de la conférence réalisée par Aurore Noirault

 

Resume conf site 1Resume conf site

 

 

 

Haut de page

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site