accueil

Le lundi 11 décembre 2023 à 15h

À l'auditorium de la médiathèque André Labarrère

10 place Marguerite Laborde - 64000 Pau

 

"Le portrait royal sous la XIIe dynastie : réaliste ou idéologique ?"

par Amélie ROPTIN NEYRON

 

>>> Résumé : 

 

Fondée par Amenemhat Ier, la XIIème dynastie eut fort à faire pour imposer sa légitimité, mais malgré les crises et grâce à une efficace propagande littéraire ce fut chose faite. Les souverains de la XIIème dynastie vont gouverner le pays avec fermeté et réussir à maintenir l’équilibre des pouvoirs entre le la puissance royale et les administrations locales.

Cette famille marque le retour à l’équilibre et à la prospérité pour l’Egypte. Les pharaons feront construire dans tout le pays, tout en exploitant la région du Fayoum, ils organiseront des expéditions militaires au-delà des frontières, et construiront de grandes forteresses en Nubie pour protéger les routes commerciales.

Parmi ces pharaons qui feront renaître la puissance de l’Egypte, il en est un qui eut un des règnes les plus glorieux. Sésostris III (v. 1872 – 1854 av. JC) est un des souverains les plus emblématiques de Égypte antique. Son règne marque une rupture dans l’histoire du pays. Il a réformé et réinventé l'État égyptien en le dotant notamment d’une administration restructurée, qui a abouti à une organisation sociale nouvelle.

Pharaon conquérant, il a étendu son royaume vers le Sud, où ses armées ont affronté le royaume de Kerma (Soudan). Il a également établi des relations diplomatiques et commerciales avec les pays voisins de Méditerranée orientale.

Son règne est également marqué par de nouvelles conventions plastiques. Nous possédons à peu près 68 statues du roi. Nous avons tous en tête les images du corps de pharaon, stéréotypés, musclés, éternellement jeunes et beaux. Pharaon ne devait pas vieillir. A contrario, Sésostris III est montré comme un homme âgé, fatigué, avec des signes de l’âge bien visible.

Les conventions plastiques semblent ici disparaître. On a une expression extrêmement réaliste de l’anatomie du visage, le rendu de l’âge du roi. Les guerriers énergiques suscitent souvent plus d’enthousiasme que les princes pacifiques. S’agit-il de vrais portraits exécutés à différents stades de sa vie ? Ou avaient-ils pour but d’envoyer des messages différents destinés à la propagande royale ?

Nous essaierons de répondre à ces questions lors de cette conférence.

 

****************

Quelques textes sur Champollion (cliquez!)

 

****************

 

 Contact: netseshat.sep(at)gmail.com.

 

 

 

 

 
 

 

 

 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 21/11/2023